Protégez vos parties intimes en évitant ces 4 choses que l’on a tendance à faire fréquemment


Les médecins tirent la sonnette d’alarme sur certaines pratiques dites d’hygiène intime, mais qui représentent un réel danger sur la santé vaginale. Leur avertissement revêt une importance particulière d’autant que le vagin est une des parties les plus sensibles chez la femme. Focus sur 4 choses à éviter pour écarter les risques de maladie.

Publicité

 

Une douche vaginale

Autrefois utilisée comme moyen de contraception, la douche vaginale consiste à laver l’intérieur du vagin, avec recours à une poire de lavement. Les spécialistes déconseillent toutefois cette technique en se référant à la capacité d’auto-nettoyage de cet organe.

Qui plus est, de nos jours, la douche vaginale implique toute une palette de produits d’hygiène intime. Un cas précis qui présente des risques pour la santé : l’équilibre de la flore vaginale peut s’en trouver déséquilibré. Les bactéries pathogènes risquent alors de ne plus être en mesure de remplir leur rôle de protection du vagin, d’où un risque élevé de mycoses et d’infections. Les résultats de certaines études scientifiques font même état de risque de cancer des ovaires.

Publicité

Cliquez sur "Page suivante" pour lire la suite :
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connexion

Nouveau mot de passe

Back to
Connexion